DSC_2987.JPG

Le pendule

Selon certaines sources, l'art des sourciers remonte à la Chine ancienne et pour l'occident à la Rome antique. Cet art connait à la fin du 18ème siècle un regain en Italie et en France. On appelait cette technique alors : rabdomancie.  La technique du pendule donnera lieu à des congrès dès 1913 et une certaine légitimité en naîtra... (Cf. Des rayons contre raison ? L’essor de la radiesthésie dans les années trente, Bernadette Bensaude-Vincent, Dans Des savants face à l’occulte (2002), pages 201 à 226).

 

Je vous apprends dans ce week-end à utiliser "Le pendule" qui va répondre à nos questions d’après un protocole qu’on va lui donner, par exemple par oui ou par non. Mais ce n’est pas sa seule utilisation. Il peut également nous donner des informations quantitatives grâce à diverses cartes. Pour rappel,  le pendule est un récepteur d’ondes, on peut s’en servir pour retrouver un objet perdu, pour choisir la date d’un évènement, pour prendre une décision délicate, etc. Evidement cela présuppose une préparation de la part du radiesthésistes. Nous nous mettrons en condition pour exploiter au mieux cet art souvent méconnu et malheureusement certaines fois discrédité, car mal utilisé.

Nous resterons dans un esprit scientifique quant à la compréhension de cet art et nous exercerons diverses techniques pour saisir ce qui convient le mieux à chacun des participants.